Le PRÉ est totalement solidaire de l'opposition à tout projet d'implantation Amazon quel qu’il soit et particulièrement sur des terres  qui pourraient retrouver une vocation agricole, forestière .... autant de moins pour le réchauffement de la planète . 14 hectares à Montbert, 14 hectares à sauver du béton. Ce projet promet de nombreux emplois, quels emplois? de nombreux précaires pour un travail robotisé. Des emplois ici qui détruisent de nombreux emplois de meilleure qualité ailleurs. Un gigantisme (118 000m2) générateur d'importantes nuisances par le trafic routier qui y est associé. Quel monde promet Amazon? Celui du consommer toujours plus. La jouissance du consommer immédiat satisfaite par le clic connecté, mais déconnecté du réel. Amazon promet de nous infantiliser en nous ramenant au caprice du tout tout de suite des plus puérils.

14h - Rassemblement devant l’usine d’engrais chimiques Yara à Montoir de Bretagne

17h - Convergence et grand pique-nique sur le site du Carnet

Le 17 juin, un appel national - Agir contre la réintoxication du monde - a été lancé par de nombreuses associations en lutte pour le climat, pour l'environnement, donc pour l'humain, contre la croissance infernale et les Grands Projets Inutiles1. La PRÉ s'associe à cet appel qui invite à des actions, ce jour-là, devant des sites néfastes pour la terre, l’eau, le vivant, existants ou en projet.
Chez nous, à Saint-Père-en-Retz, nous avons un projet absurde : le surf-park ! 
Et nous avons aussi à défendre les terres du Carnet sur l'estuaire de la Loire contre un projet d'industrialisation sur 150 ha minimum annoncé.

 

Composition du Conseil d'administration

Marc Blanchard (élu)
Pierre Bouchaud (co-opté)
Cyril Durand (élu)
Pierre Le Houérou (élu)
Evelyne Michaud (co-optée)
Maïthé Moussé (élue)

 

vendredi 11 septembre 2020

à Corsept , au Manoir de L’Espérance , 20h30

Le Réchauffement climatique est vécu concrètement par tous.

Le Pays de Retz est en état de sécheresse comme toute la Loire Atlantique. Saint-Père-En-Retz – avec sa laiterie – est la seconde commune du Pays De Retz la plus consommatrice d’eau.

Alors quelle priorité pour l’avenir ?

L’Association a pour objet de protéger, de conserver et de restaurer les espaces agricoles naturels et urbains, ressources, milieux et habitats naturels qui les composent, les espèces animales et végétales qui les habitent et de manière générale la diversité et les équilibres fondamentaux écologiques, l’eau, l’air, les sols, les sites, les paysages et le cadre de vie, de lutter contre les pollutions et nuisances de toutes sortes, contre l’aliénation des chemins ruraux et de randonnée, contre l’artificialisation et l’accaparement des terres agricoles, de promouvoir la découverte et l’accès à la nature et d’une manière générale, d’agir pour la sauvegarde de ses intérêts dans le domaine de l’environnement, de l’aménagement harmonieux et équilibré du territoire et de l’urbanisme ainsi que de défendre en justice l’ensemble de ses membres.

Elle exerce son action prioritairement sur le territoire de la 9ème circonscription de Loire-Atlantique.
Elle exerce également son action à l’égard de tout fait et notamment de fait de pollution qui, bien que né en dehors de sa compétence géographique, serait de nature à porter atteinte à l’environnement du territoire précité.